Publié dans Non classé

Depuis toi

Si les arbres perdent leurs feuilles quand l’automne revient
C’est pour moi te voir venir d’encore plus loin
Si ces feuilles rougissent en tas tout le long des chemins
C’est parce que tu les as touchées du bout de tes mains
Si la brume nous enveloppe quand on marche le matin
C’est pour nous dérober au monde qui nous soutient

Si la neige en hiver accueille l’empreinte de tes pas
C’est pour moi te retrouver quand tu es loin de moi
Si les lacs se transforment en plateaux d’argent froids
C’est pour que tu t’y mires dans les plus beaux éclats
Si les nuits de décembre semblent toujours plus longues
C’est pour que nos rêves se rejoignent sur le toit du monde

Si le printemps voit ses prés à nouveau refleurir
C’est pour que je puisse y cueillir des bouquets à t’offrir
Si le soleil couchant rougit de confusion
C’est parce qu’il a vu le vent soulever ton jupon
Si ce vent bruit les feuilles le long du ruisseau
C’est pour t’éveiller en douceur quand le jour se fait beau

Si les champs de l’été revêtissent leur manteau d’or
C’est pour te le prêter quand l’orage est trop fort
Si les chaleurs sont fortes au point de faire un ciel tout bleu
C’est pour que tu te dénudes, quel plaisir pour mes yeux !
Si les nuits sont tièdes et surtout étoilées
C’est pour qu’on s’endorme dehors sur un lit de rosée

Que portent dans leur rivière les mots que voilà
Les larmes de bonheur que je verse depuis toi

de Pxhere.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s